5 choses à savoir sur le CV à la française


Photo by Nick Morrison on Unsplash

Je devine ce que vous vous dites… « Pourquoi avoir besoin de ce type d’information ? J’ai déjà travaillé avant, je sais comment rédiger un CV. Ce n’est pas si compliqué et cela ne demande pas d’avoir fait 20 années d’études ». Vous avez tout à fait raison, je ne vais pas vous contredire…surtout sur le dernier point. Mais permettez-moi d’apporter quelques nuances.

En effet, votre compétence dans la réalisation d’un CV n’est pas du tout remise en cause. Par contre, qu’en est-il d’un CV réalisé en français soit dans une autre langue, afin de trouver un travail en France soit un autre pays. Ici, nous allons faire face à un changement de code. Car en changeant de pays, vous êtes forcément confrontée à ce changement de code, de fonctionnement, en conséquence de culture.


Et soyons honnête, la France n’est pas en reste en ce qui concerne les codes, n’est-ce pas ? Je suis sûre que vous êtes toujours en train de déterminer pourquoi certains français disent « pain au chocolat » et d’autres « chocolatine ». Non ce n’est pas par prétention mais bien une histoire de code culturel.


Je ne dis pas que vous devrez tous les connaître pour rédiger un CV mais vous pouvez déjà en comprendre les grandes lignes afin de valider votre premier ticket avec un recruteur.


On prend les bases et on y apporte quelques modifications pour appâter la proie. Oui, le recruteur français est la proie dans cette belle métaphore. Je vous rappelle qu’un recruteur consacre moins d’une minute à une candidature donc vous pouvez bien prendre le temps de lire cet article, non ?


C’est parti, je vous embarque dans un monde où la virgule a son importance !


1. En règle général, mieux vaut rester simple dans un CV.


Simple, mais pas trop. C’est bien notre spécialité en France. Votre CV devra refléter votre personnalité sans oublier le type de poste our lequel vous postulez.

Il ne sera pas nécessaire de mettre un tas de visuels si vous postulez pour un poste de Conseillère financière. Cependant, ce n’est pas parce que vous postulez pour ce poste que vous ne pouvez pas mettre de couleurs. Simple mais pas trop...c'est-à-dire pas de visuels excessifs ni trop de jeux de typographie.

Rendez votre CV agréable à lire de sorte que l’information soit plus clair. Par exemple, mettre les titres en couleurs est un point positif.

De plus, une seule page suffira, voire deux au maximum.

Je me doute que vous mourrez d’envie de prendre votre plus belle plume et de raconter toutes vos anecdotes que vous avez pu avoir durant ces 15 années d’expérience dans le Commerce. Cela ne sera pas nécessaire pour le CV. Souvenez-vous combien de temps le recruteur va consacrer à votre CV.


2. Votre CV devra être écrit en français.


Et là, votre coeur s’arrête et je vous imagine faire les yeux ronds…

Je sais, mais même si vous postulez dans une entreprise internationale, vous pouvez, bien entendu, envoyer votre CV en anglais mais sachez qu'un CV français sera tout de même indispensable dans la majorité des process français.  

Tous les recruteurs ne sont pas bilingues, et peuvent ne pas comprendre certains termes techniques.

Bien évidemment, on évite comme la peste Google traduction, et on fait appel à un(e) ami(e) qui s’y connaît, à un vrai service de traduction ou  un service d’accompagnement comme Happy Expats in France.


3. Que peut-on lire en moins d’une minute ?


Bonne question.

Pas grand chose, donc plutôt se concentrer sur les choses que l’oeil remarque tout de suite. N’hésitez pas à mettre les informations importantes en gras : votre Prénom et NOM, le titre de votre CV qui indique le poste pour lequel vous postulez (par exemple « Responsable Communication et Marketing bilingue »), vos dernières expériences professionnelles, votre dernier diplôme, les langues parlées.


4. Quand vous pensez CV en français, pensez mots-clés !


Le recruteur français n’est pas très friand des longues phrases. Donc allez droit au but pour ne pas perdre votre temps et celui du recruteur.

Vous découvrirez qu’il existe aujourd’hui des outils de sourcing très performant (recherche de CV) qui facilite la vie des recruteurs leur permettant de trouver un maximum de candidats en tapant uniquement des mots-clés correspondant à leur recherche.

À savoir que certains métiers dans les secteurs de la Finance et du Marketing regorgent de termes anglais donc vous n'aurez pas à traduire tous les mots clés. Vous voilà rassurée !


5. Soyez précise dans vos formulations.


Imaginez-vous chez un cordonnier qui vous dit qu’il peut peut-être réparer, vous auriez quelques doutes à lui laisser vos chaussures préférées, n’est-ce pas ?

Ce sera le même principe pour votre CV.

Un recruteur veut savoir en vous lisant si vous maitrisez tel outil ou non, ou encore si vous parlez une ou deux langues. Les informations que vous lui donnez doivent être vérifiables, n’hésitez pas à donner des preuves.

Les chiffres sont significatifs. Par exemple, si une équipe était sous votre responsabilité, mentionnez ces éléments en précisant le nombre de personnes. Tâchez de toujours trouver le bon équilibre dans les informations que vous divulguez afin de respecter certains aspects confidentiels de votre ancien employeur comme le chiffre d’affaires de votre unité.


5b. Oui, « b » comme « bonus ».


Une fois votre CV finalisé, il faudra prêter une attention toute particulière aux fautes d’orthographe et à la ponctuation française qui diffère naturellement de celle anglaise par exemple.

On laisse reposer tout cela et on relit à tête reposer. Ou mieux, faites-le relire par un(e) ami(e) français(e) qui a l’oeil de lynx.


A vos CVs !


  • Liens utiles :

La langue française


  


0 views

Let's Talk.

  • Blanc Icône Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn

© 2019 by Happy Expats in FranceProudly created with Wix.com